Sud Marseille Famille Athènes Lettres Visages Jérusalem Jaffa Tel Aviv Israël
Didier Ben Loulou
Libération, 22 juin 2001, Frédérique Fanchette
Des pierres érodées, marquées de coulures, de saignées, couvertes de lichens, de graffitis, de lambeaux d'affiches, d'épitaphes: c'est Jérusalem en couleurs, vue par Didier Ben Loulou, qui y vit et y travaille depuis 1993. Le photographe, né en france, taille dans le vif, dans la matière de la ville. Tout est fragmentaire, forme un rébus sans solution. On pense à ces villes antiques que les archéologues exhument en examinant des strates de débris, d'ordures. Les habitants sont des silhouettes saisies de façon fragmentaire, anonyme. Une main au doigt mutilé sur laquelle repose un couteau, un sourcil broussailleux, un pied en sandalette saisi en pleine course. Les visages sont mangés par les ombres d'un trop-plein de soleil. Visages juifs ou palestiniens? On cesse de s'interroger, devant ce condensé d'humanité.
accueil biographie expositions éditions collections bibliographie index liens blog contact workshops